mercredi 28 mars 2018



Après sa venue au Palais Garnier en 2009 et au Théâtre du Châtelet en 2013, le Ballet National de Chine (sous la direction artistique de Feng Ying) investit La Seine Musicale du 24 octobre au 4 novembre 2018 avec sa version inédite de « Casse-Noisette ».
STS Évènements présentera ces 14 représentations exceptionnelles qui seront données avec un orchestre de 60 musiciens et les enfants de la Maîtrise des Hauts-de-Seine. Plus de 150 artistes seront sur scène et dans la fosse pour chaque représentation.
Un grand ballet et un grand spectacle en 2 actes et 6 tableaux sur la Grande Seine de La Seine Musicale aménagée pour l’occasion, avec une jauge de salle réduite.

Il existe de nombreuses versions de « Casse-Noisette » en occident qui partagent toutes de grandes similarités du fait de la grande proximité des références culturelles.
En février 2001, le Ballet National de Chine présente sa propre interprétation, expérimentant la fusion de la culture chinoise à la musique du ballet classique occidental. Cette version se déroule pendant le nouvel an chinois.
En 2010, la compagnie remonte le ballet avec un nouveau décor et des modifications concernant l’histoire et la chorégraphie. Sur la musique de Tchaïkovski, les interprètes proposent des danses traditionnelles chinoises, créant ainsi une curieuse fusion des cultures occidentales et orientales.
C’est cette nouvelle version, unique dans tout le répertoire et accueillie avec grand succès lors de sa création en décembre 2011 à Pékin, qui sera présentée pour la première fois à Paris à La Seine Musicale en octobre et novembre 2018.

Plus de 70 danseurs et 60 musiciens, sur une configuration de scène adaptée afin de permettre à chacun une visibilité optimale.

14 représentations du 24 octobre au 4 novembre 2018 à 20h30 du mardi au samedi – séances supplémentaires le samedi à 16h, le dimanche 28 octobre à 14h et 18h, le dimanche 4 novembre à 16h

Durée de la représentation : 2 heures avec 20 minutes d’entracte

Prix des places : de 25 à 95 euros

 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire